11
février
Par

Lisa Bonnefoy et Hubert Schneegans, diplômés de l'INSA Strasbourg, de la spécialité mécatronique en 2018, sont actuellement membres d'un laboratoire de l'Ecole polytechnique féréale de Lausanne (EPFL). Ils viennent de proposer avec leurs collègues un dispositif simple et efficace pour améliorer le quotidien des personnels de santé.

À l’issue de leur formation à l’INSA Strasbourg en mécatronique, Lisa Bonnefoy et Hubert Schneegans ont tous les deux été recrutés par l’Instant-Lab de l’EPFL à Neuchâtel, Suisse. Au sein de cette école reconnue pour sa recherche au plan international, ils développent de nouveaux dispositifs médicaux. 

Récemment, ils ont sous l’impulsion de Charles Baur, conduit un projet pour venir en aide au personnel soignant lors du retournement de patients en coma artificiel. La tâche requiert aujourd’hui cinq à six personnes, deux fois par jour, alors qu’elle est particulièrement fréquente à l’heure actuelle avec notamment certains patients atteints par la Covid-19. 

Alain Herzog

Un dispositif simple et efficace pour aider le personnel soignant

Un dispositif breveté a été conçu : il est à la fois simple à mettre en œuvre et efficace d’après les retours des soignants l’ayant testé.
Un travail d’ingénierie pour la santé, au bénéfice des personnels soignants, dont on espère qu’il sera rapidement industrialisé pour bénéficier au plus grand nombre !

Le projet en vidéo :

Plus d’informations sur l’article dédié sur le site internet de l’EPFL.

Dans les mêmes thématiques :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par un *