26
mai
Par

Pour la deuxième année consécutive, l’INSA Strasbourg a mis en place un projet transfrontalier et interdisciplinaire pour ses apprenti·e·s-ingénieur·e·s du cursus franco-allemand en mécatronique par alternance (DeutschINSA).  Organisé en coopération avec la Duale Hochschule Baden-Württemberg (DHBW), ce format leur a permis de vivre une véritable expérience franco-allemande, malgré les restrictions liées à la pandémie.

La deuxième édition de ce projet a réuni, de nouveau en ligne, un groupe biculturel et multidisciplinaire, constitué d’une part des apprenti·e·s-ingénieur·e·s de l’INSA Strasbourg en 3ème année et d’autre part des étudiant·e·s en 3ème année du cursus Management franco-allemand de la DHBW.
Dans un premier temps, ils ont participé à des cours sur le management de l’innovation ainsi que sur la rédaction d’un business plan.
Par la suite, le travail en quatre groupes biculturels et interdisciplinaires sur des études de cas concrètes leur a permis de mettre en commun et en pratique leurs compétences techniques, linguistiques et interculturelles, et ceci malgré la distance géographique.

Émergence de projets prometteurs

Les résultats des quatre travaux de projet, présentés par les étudiant.es en allemand et en français, étaient très convaincants : par leurs compétences professionnelles, linguistiques et par un excellent travail d’équipe.
Que ce soit une étude technico-économique pour la création d’une entreprise proposant une amélioration de l’acquisition et la transmission des données pour l’impression 3D ou le développement d’une application et d’un business plan pour la communication entre ruches (projet avec la start-up Tech4Gaia, co-fondé en 2020 par un diplômé de l’INSA Strasbourg en mécatronique), des projets prometteurs, combinant les différentes compétences –  techniques et managériales – ont vu le jour.

Témoignages

Les retours des étudiant·e·s français et allemands étaient très positifs. Ils ont beaucoup apprécié l’excellente coopération entre eux et le format du projet qui leur a permis de travailler avec des étudiant·e·s d’un autre pays et d’une autre discipline, qui parlent donc un autre « langage », et ceci sur des sujets passionnants.  
Les coachs ont également beaucoup apprécié cet échange avec les étudiant·e·s, ils étaient impressionnés de leurs compétences linguistiques et de la vitesse avec laquelle ils ont réussi à se familiariser avec des sujets exigeants et à les présenter sous un angle nouveau.
Pour tous les participant·e·s, ce module représentait une expérience enrichissante et permettait de voir concrètement comment la coopération franco-allemande peut fonctionner, même dans cette période de crise sanitaire.
Pour la 3ème édition en 2022, la seule proposition d’amélioration des participants : effectuer au moins une partie du travail d’équipe en présentiel.

Remerciements

L’INSA Strasbourg tient à remercier les collègues de la DHBW Karlsruhe, notamment Angela Diehl-Becker et Ulrike Schneider du cursus Management franco-allemand, ainsi que tous les intervenants et coachs qui ont proposé et accompagné les quatre études de cas.
Et bien sûr : un grand merci aux étudiant·e·s pour leur implication et leur créativité.

Nos remerciements s’adressent également à l’Université franco-allemande (UFA) qui soutient ces deux cursus dans le cadre d’un projet pilote visant la mise en place de cursus intégrés franco-allemands en alternance.


À lire également

Article publié sur le blog mécatronique de l’INSA Strasbourg consacré à la première édition en 2020, Coopération franco-allemande et innovation pédagogique au temps de la Covid-19, 24 juin 2020.

Dans les mêmes thématiques :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par un *